Fil à souder

Théoriquement on devrait dire métal d'apport pour les brasures !

Depuis le début de la brasure tendre (à basse température), on utilisait de l'Etain. N'oublions pas que les fontaines de Versailles sont alimentées en eau via des tuyaux en plomb soudé à l'étain.

Le défaut de l'Etain est sa conduction de chaleur pas trop bonne, et donc rapidement la physico-chimie à développer des alliages plus performants : on peut avoir des fils qui fondent à partir de 65° jusqu'à 915° tout cela disponible pour tous, en grandes surfaces ou quincailleries.

Pourquoi des mélanges de métaux, quels sont les avantages : c'est ici

Je vais essayer de faire une liste non exhaustive, et non publicitaire pour les différents fils de brasure disponible et utilisable dans notre hobby.

Mais vous trouverez ici les problèmes de quantité, et le choix du diamètre du fil.

N'oubliez pas les quelques conseils rappelés en fin de liste !

La soudure existe dans le commerce sous quatre formes :

Liquide : adoré par certains, banni par d'autres ! Il s'agit d'un mélange de flux décapant et d'Etain en poudre. Le mélange est pâteux. On étale au pinceau et on chauffe. C'est presque fini, car ensuite il faut éliminer les résidus, Etain non fondu et flux brulé. Fonctionne bien pour braser sur elles même deux tôles, même d'épaisseurs différentes. Fonctionne très mal avec des tôles épaisses ou pour relier deux tôles perpendiculaires. Dans ce dernier cas l'épaisseur de soudure n'est pas suffisante, et la soudure sera fragile.

En billes : une rareté ! vendu en lot de 5 tailles de 0,25 à 0,6 mm. par flacon de 12500 billes ! 63% Etain, et 37% de Plomb. Vendu en matériel de joaillerie. Cela permet de mettre des quantités de métal d'apport très faible et bien dosé

En barre : beaucoup utilisé en couverture zinguerie, trop gros pour le modélisme. Certains l'utilisent en grattant cette barre avec une lame de scie à métaux. Ils récupèrent les copeaux qu'ils utilisent comme les billes ci-dessus (mais la composition n'est pas la même, voir ici)

En fil :

EN COURS DE RE ECRITURE

Attention, pour finir, voici quelques conseils :

Si vous êtes débutants n'achetez pas de fil sans marque, sans indication de température, ni de composition, à très bas prix. Prenez plutôt au début, une bonne soudure (un peu plus chère bien sûr ! ).

Dans notre hobby, le flux est obligatoire. Certains fils ont du flux incorporé, cela fonctionne bien sur les métaux parfaitement propre (et très bien sur le maillechort !  ), mais le risque de soudure qui ne tient pas est grand pour les détails rapportés sur le modèle.