MODULES

Dans ce chapitre nous ne traiterons que des "modules" qui se raccordent entre eux afin de faire un grand, un immense réseau.

Dans notre échelle, pour faire un simple cercle, il faut au minimum un rayon de 1,6 m, soit une pièce de 4 m de diamètre ! Si vous allez dans une expo, vous pouvez admirer d'immenses réseaux qui peuvent faire plus de 20 mètres de long !

Il s'agit tout simplement de plusieurs modules souvent de 1m ou couramment 1,2 m. Chaque participant construit un (ou plus...) module(s) qui, un beau jour, se raccordent pour faire un immense réseau !


On peut voir sur cette photo d'ambiance, un grand réseau, fait de plusieurs modules. On peut voir que tout se raccorde, mais les constructeurs ne sont pas les mêmes : peinture différente, éclairage aussi...

Les courbes ne sont pas décorées et sont plus "légères". Elles servent uniquement à faire un réseau en L . Cette courbe peut se mettre entre n'importe quel module.

Pour réaliser cela il faut une condition : une "interface commune" qui permet aux modules de se raccorder, au niveau mécanique, au niveau électrique et au niveau dimension. Vous pouvez donc inventer votre interface, ou copier une norme existante, qui vous permettra de vous raccorder à d'autres modélistes qui utilisent la même norme ! N'oubliez jamais que les rails doivent être dans l'alignement l'un de l'autre, avec une tolérance d'au plus 1mm !

Nous vous proposons quatre "normes", les plus couramment utilisées. Il s'agit de dossiers téléchargeables, plus ou moins détaillés.

MOROP : modules classiques

L'échelle Zéro a édicté u niveau Européen il y a quelques années une norme Européenne d'interface.

Modules 4000

Un système décrit par un utilisateur, Il y a là aussi de longues années.

Modules 3800

Une évolution des modules 4000, modifiés après une bonne expérience. 

Modulozéro

Fait par un petit groupe d'amateurs, c'est la norme qui grandit actuellement avec surtout une répartition sur de nombreux points du territoire.